Compagnie

spectacles
actualités

calendrier

contact
 

Programme de la rentrée 2020 au Studio Théâtre de Mainvilliers

Toutes les précautions sanitaires seront prises (nombre de places limité, port du masque obligatoire, aération du local avant et après chaque représentation, gel hydroalcoolique à disposition).

NADEJDA
Sur le sujet, malheureusement  toujours actuel,
des opposants et des poètes persécutés par les régimes totalitaires
(en l’occurrence stalinien).
Les 23 (complet), le 25 sept 20h30 et le 26 à 18h

L'ATRABILAIRE AMOUREUX
Une présentation, à la fois loufoque et  argumentée,
d’un metteur en scène de réputation internationale,
à la troupe de la Comédie Française où il s’apprête à monter
Le Misanthrope de Molière.
Le 30 sept, le 2 oct à 20h30 et le 3 oct à 18h

OPAL, UNE ENFANT D'AILLEURS
Un texte incroyable écrit en 1904-1905 par une enfant de sept ans,
fille d’humbles bûcherons de l’Oregon. Ce texte qui nous est parvenu
par miracle a été traduit en français en 2006.
Les 7 et 9 oct à 20h30 et le 10 oct à 18h
 

Ces trois spectacles, avant d’être présentés en Lorraine, seront joués dans le théâtre intime qu’est le Studio-Théâtre de Mainvilliers, niché dans l’aile droite de l’Hôtel de Ville de Mainvilliers (28).

Le nombre de places étant limité, nous vous demandons avec insistance de bien vouloir réserver.
06 77 82 80 75 ou compagnie.jacques.kraemer@wanadoo.fr

Vous soutiendrez ainsi par votre présence un petit laboratoire de spectacles vivants qui s’emploie avec conviction à maintenir la flamme.


 

   

Autour de ses créations, ma Compagnie poursuit la mission qu'elle s'est donnée : transmettre l'amour de l'art théâtral aux jeunes générations.

Nous faisons travailler des élèves des écoles et collèges de Mainvilliers, cette saison sur Molière et les fables de La Fontaine, et ceci dans le Studio-Théâtre de Mainvilliers.
 
Ce Studio-Théâtre de Mainvilliers a ouvert ses portes dans l'aile droite de la Mairie de Mainvilliers, il y a maintenant plus de trois saisons.
 
Les spectateurs ont pu y découvrir de nouvelles créations, notamment "Le Fantôme de Benjamin Fondane" et "Nadejda", et participer à des rencontres, entre autres avec l'historien Pascal Ory et le comédien Philippe Canalès. Cette action de création et de sensibilisation à l'art théâtral a pu naître et s'épanouir grâce au soutien de la Municipalité de Mainvilliers et de son Maire Jean-Jacques Châtel.
 
Nous formons le voeu pour vous et pour nous que ce travail soit poursuivi et amplifié dans l'année qui commence et que nous puissions nous retrouver souvent au Studio-Théâtre de Mainvilliers pour nos plaisirs artistiques et culturels partagés.

     
  LE STUDIO-THEATRE  DE  MAINVILLIERS 
   

L’idée : faire du Studio-Théâtre, après une saison de mise en route, un lieu de vie pour le théâtre d’art. Imaginer qu’il puisse y avoir au cœur de la Ville, précisément dans l’Hôtel de Ville, un oasis où l’on refuse  la mercantilisation  du théâtre et l’idéologie démagogique du vedettariat. Reprendre les combats historiques, ceux du Cartel (Jouvet, Dullin, Baty, Pitoëff) contre le théâtre commercial, ceux de Vilar et de la Décentralisation Théâtrale née des idéaux de la Résistance pour mettre en présence l’art théâtral le plus exigeant et TOUTES les catégories de la population. Nous revendiquons l’ambition de l’idée,  justement parce que le projet est modeste dans sa mise en œuvre et ne requiert que de petits moyens.

LE STUDIO-THEATRE DE MAINVILLIERS
Ce studio, situé dans l’Hôtel de Ville de Mainvilliers, est une ancienne salle de classe. Il a été aménagé sommairement, financé sur les moyens propres de la Compagnie. Il a été inauguré par le Maire de Mainvilliers, Monsieur Jean-Jacques Châtel, à l’occasion de la Fête des 50 saisons d’action dans le théâtre public de Jacques Kraemer, fondateur, faut-il le rappeler, du « Théâtre Populaire de Lorraine », aujourd’hui Centre Dramatique National. Le Studio-Théâtre a permis à la Compagnie au cours de la Saison inaugurale d’y faire les répétitions de ses créations, le suivi de son administration et d’assurer quelques répétitions publiques et rencontres.
Si  des moyens de fonctionnement, même très modestes, sont apportés, il pourra être un pôle d’excellence artistique implanté dans une ville dont la population, dans sa majorité, n’appartient pas aux couches privilégiées. Il pourra à la fois symboliquement et réellement constituer ce supplément d’âme, pour reprendre une expression d’André Malraux, faute duquel on peut se demander quelle saveur a l’existence.

     
   
   

Réservations et renseignements : 02.37.28.28.20 ou 06.77.82.80.75 et Reservez par mail 

 

conception et mise en ligne Nicolas Simonin - 25 juin 2008 - septembre 2020